Canne de Fer

et

Lucifer

L’histoire de Canne de de fer et Lucifer se passe dans une France secouée par la Révolution… une France où la valeur d’un homme se mesure à son habileté dans une discipline bien particulière : la canne de combat. Gaston Martin, lui, est un orphelin un peu naïf, perdu sur les routes avec son chien Ledraoulec ; candide, certes, mais exceptionnellement — et inexplicablement — doué une canne à la main ! En ces temps troublés, un prodige de l’escrime comme lui pourrait tout autant finir sur l’échafaud de la Terreur que devenir un héros des institutions naissantes…
Tour à tour disciple zélé, vagabond sans le sou, canniste redouté ou enfant sauvage, balloté par les remous de l’Histoire et manipulé par des arrivistes de tout poil, Gaston Martin découvrira la peur, l’amour, la fourberie. Si le ton de l’histoire peut rappeler certains mangas comme Dragon Ball, Canne de fer et Lucifer est aussi et avant tout un truculent roman picaresque.

Léon Maret nous livre ici un récit épique dont la liberté et la spontanéité revendiquées font directement écho à l’œuvre des pionniers de la bande-dessinée, comme Töppfer. En tant qu’éditeurs, il nous semble salutaire de publier de tels livres : celui-ci est surprenant, drôle et revigorant.

 

* 288 pages noir et blanc sur Munken Print White 100g
* 17 x 24.5 cm / épaisseur 2.8 cm
* couverture cartonnée, dos toilé avec marquage à chaud
* reliure cousue avec tranchefile et signet tricolore
* ISBN 978-2-919242-09-2 / EAN 9782919242092
* Parution 03/2012